Skip to content

Guide et conseils pour visiter Epidaure

Pour commencer, clarifions un peu les choses. Ce que la plupart des gens appellent simplement le théâtre d’Epidaure est situé à 14 kilomètres à l’extérieur du village de  l’ancienne Epidaure (Paleo Epidavros), dans un village qui s’appelle Lygourio.

Dans le village de l’ancienne Epidaure, probablement le plus beau de la région, se trouve le petit théâtre d’Epidaure, qui est à peu près de la même époque que le grand mais ne fait que 2000 places.
Il y a enfin un troisième village, le nouvel Epidaure (Nea Epidavros) qui ne possède pas de théâtre mais une jolie plage et l’une des plus belles gorges de tout le Péloponnèse qui ravira les randonneurs.

Distant de 140km d’Athènes (comptez 2h30 en voiture) le grand théâtre est toujours utilisé de nos jours pour des productions de théâtre grec classiques les vendredis et samedis soirs de juin à septembre dans le cadre du festival annuel d’Athènes et d’Épidaure.

C’est l’un des plus remarquable site de la Grèce antique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Epidaure est situé en Argolide (comme Nauplie, Mycènes ou Hermioni – Porto-Cheli au sud).

Table des matières

Nos conseils pour la visite d’Epidaure

Si on connaît aujourd’hui essentiellement le grand théâtre d’Epidaure, il n’était à l’époque antique que l’un des éléments de ce qui fut l’un des plus importants sanctuaires du monde antique, dédié à Asclepios (le dieu de la guérison) et un lieu de pèlerinage pendant un demi-millénaire, du VIe siècle avant J.-C. jusqu’à l’époque romaine.
Certains considère d’ailleurs le sanctuaire d’Asclépios comme le lieu de naissance de la médecine : et plus de 200 centres de guérison dépendaient de l’Asclépios d’Epidaure (les autres principaux centres sont ceux de Kos avec la fameuse école hippocratique et de Pergame). En plus de ses activités médicales, le sanctuaire accueillait tous les 4 ans un festival, les Asclépiéia (ou jeux asclépiens), concours en l’honneur du dieu médecin Asclépios, qui se déroulait 9 jours après les jeux isthmiques.

Le merveilleux théâtre d’Epidaure

Épidaure est surtout célèbre pour son théâtre qui est peut être le plus parfait de tous les théâtres grecs antiques et l’un des plus beaux monuments de Grèce.
C’est un grand théatre édifié au IVe sièvle avant J.-C. qui peut acceuillir environ 12 000 spectateurs. Le théatre est construit avec une précision mathématique et un équilibre extraordinaire qui lui confère une accoustique naturelle quasi parfaite, à tel point que l’on peut entendre depuis le haut des 54 rangées des pièces de monnaie tomber au niveau de l’orchestra la scène centrale formée d’un cercle parfait de 9,77m de diamètre. Ses architectes dont selon Psaunias, Polyclète le jeune, fondèrent leurs calculs sur la Section dorée, respectant un rapport de 0,619 entre les rangées du haut et celles du bas. Sa pureté et son intégration  dans le site constituent des réussites rares.
Edifié en pleine nature entre des collines le théatre se fond dans son environnement [vue 360°] si bien qu’il a fallu attendre le XIXe siècle pour qu’il soit redécouvert et aucune lumière ne vient perturber la vue quand vous vous installez le soir pour une représentation (les spectacles commencent toujours à la tombée de la nuit).

Le théâtre est construit à 500 mètres du sanctuaire d’Asclépios.

Le sanctuaire d’Asclepios

Le culte d’Asclépios est originaire de Théssalie: dans la mythologie, ce dieu parvint à ressusciter des morts mais pour l’en punir, Zeus le foudroya et Apollon le changea en une constellation, celle du serpentaire. Asclépio a pour emblème un serpent enroulé autour d’un bâton, du laurier, un chien et des pommes de pin.
Le sanctuaire d’Asclepios, s’étend sur un site aussi vaste que celui d’Olympie ou de Delphes [vue 360°] et dans l’espace sacré du bois d’Epidaure dont l’enceinte était délimitée, il était interdit d’accoucher ou de mourir.
Le sanctuaire a été érigé entre le Vème et IVème siècle avant JC (la période classique) et même si vous n’êtes pas sensibles aux « vielles pierres », le site reste fascinant alors que l’on distingue encore les principaux édifices du sanctuaire.

Les pèlerins qui entraient sur le site en franchissants par des propylées monumentaux (l’entrée en fait qui marque la séparation entre l’extérieur et le monde divin du sanctuaire) dont il reste des vestiges bien visibles.

Ils offraient au dieu des sacrifices en nature ou en argent, puis se purifiaient à la fontaine sacrée. Ils étaient soumis à des régimes et des pratiques magiques.Les pèlerins ou malades devaient ensuite passer par l’Abaton (portique d’incubation) ou enkoimétérion (« le lieu où l’on est couché »). Ce bâtiment accueillait les pèlerins qui après les rites de purification, passaient la nuit ou il attendaient que le dieu Asclépios leur apparaissait en songe et les guérisse. Il subsiste des éléments bien conservés de la structure de ce long portique de 70 m.

S’il ne reste plus grand chose du temple d’Asklepios sinon quelques vestiges des fondations, l’un des bâtiments les mieux préservés du site est une Tholos circulaire qui comportait 26 colonnes doriques extérieure. Le pavement de la Tholos en losange de marbre noir et blanc s’orne d’un motif concentrique, tel un serpent qui se love. Le lieu servait probablement de vivarium pour des serpents. Il aurait également pu être une sorte de chambre d’initiation pour les prêtres d’Asklepios, qui subissaient ici une mort et une renaissance symboliques.

Le sanctuaire voyait donc passer de nombreux pèlerins et dispose de nombreux bâtiments pour les accueillir. On distingue notamment les vestiges d’un vaste xénon ou katagogéion pour loger des pèlerins (il semblerait qu’il disposait de 160 chambres). On distingue également L’Hestiatorion,  la « salle des banquets »), appelé aussi Gymnase d’Épidaure qui devait servir pour des banquets rituels, mais aussi comme gymnase lors des jeux asclépiens.

Le Stade d’Épidaure mesure 180 × 22 m et contrairement à celui de Delphes, on peut ici descendre sur la piste. On distingue les lignes de départ et d’arrivée en dalles de pierre et des vestiges importants des gradins sont conservés des deux côtés.

Au nord du stade se trouvent. On distingue également sur le site une palestre, des thermes et un odéon dédié au chant, à la poésie et aux représentations musicales.

Le petit musée archéologique d’Epidaure

Le matériel conservé au musée montre que des interventions médicales ont du y être pratiquée, en tous les cas à l’époque romaine.

 

Informations pratiques pour visiter Epidaure

Les horaires d’ouverture varient selon les saisons. Le site est ouvert en été de 8h à 18h ou 20h et en hiver de 8h à 17h. Il est toujours recommandé de vérifier quelques jours avant votre visite sur le site officiel (il y a des jours fériés ou le site est fermé).

L’acces est gratuit le 6 Mars (en mémoire de Melina Mercouri), le 18 avril et le 18 mai, le dernier WE de septembre, le 28 octobre et chaque premier dimanche du 1er novembre au 31 mars.

Le billet d’entrée qui donne accès au site et au petit musée archéologique coute 12€ plein tarif et 6€ tarif réduit (2023) et tous les tarifs sont réduits de novembre à mars.

 

Visiter Epidaure avec des enfants

C’est évidement possible et cela peut même être ludique si vous avez réviser quelques notions ne mythologie avant. En été, allez y le matin à l’ouverture ou en fin de journée pour éviter la chaleur.

Ou dormir à Epidaure ?

Si vous venez pour un spectacle du Festival d’Epidaure, le mieux est ensuite de diner dans le coin et de rester au moins la nuit. Il n’y a pas de possibilité de loger sur le site du grand Théatre d’Epidaure et Lygourio le village le plus proche est sans interêt (sinon pour les tavernes – et notamment la taverne Leonidas – dans lesquels on se retrouve généralement après le spectacle en été – vous pouvez retrouver la carte de nos adresses recommandées dans le Péloponnèse ici).

Personnellement (nous avons une voiture), nous nous installons en général à Palaia Epidavros (l’ancienne Epidaure) le village le plus proche (15km, 25 min en voiture) sur la mer qui propose pas mal de chambres, de bonnes tavernes, et quelques belles plages dont Kalamaki [vue 360°] que je pense être la meilleure de cette partie de la côte.
C’est ici également que se trouve le  petit théâtre d’Epidaure mais aussi le club Disco Capaki, l’un des plus agréables night club à ciel ouvert de Grèce installé dans un verger d’orangers à quelques pas de la mer. Un club qui n’a que peu changé depuis les années 70 et qui réussit le pari de faire danser jeunes et moins jeunes, grec et touristes dans une heureuse et insouciante ambiance de fête.

La seconde option, très bien également et pas beaucoup plus éloignée, est de vous installez à Nauplie (28km, 30min), l’une des plus agréables cité du Péloponnèse avec sa vieille ville au charme vénitien, son vieux fort à l’entrée du port, la citadelle dominant la ville et une splendide baie avec une belle plage. Vous trouverez nos recommandations d’adresses sur notre guide de Nauplie.

Si vous décidez de ne pas aller à Nauplie, voici alors quelques adresses autour de Paleo Epidavros que nous connaissons ou que nous avons visitées et que nous vous recommandons pour leur situation et leur accueil.

  • Il n’est pas possible de ne pas recommander le camping de Paleo Epidavos. Nous n’y avons jamais séjourné mais on passe devant régulièrement alors qu’il sont littéralement sur la mer. Une situation exceptionnelle et une ambiance toujours super. 2 emplacements de camping organisés (avec douche, toilette etc..) Nicolas 1 proche du petit théatre et plus loin sur la baie (un peu plus isolé Nicolas 2, le camping Bekas Beach, et le camping Verdelis.
  • Si vous n’êtes pas camping, sur la baie un peu à l’écart du village mais à 5 minutes à pied du petit théatre d’Epidaure, la pension Mouria est le meilleur choix s’il reste des places. Economique et idéalement situé avec une très bonne taverne en bonus (ils disposent également des petits studios un peu en retrait de la plage).
  • Un peu plus loin sur la baie, a peu près au niveau de la cité engloutie d’Épidaure (la sunken city), un petit complexe (cela reste vraiment à taille humaine rassurez vous) le Sunny Garden Apartments propose plusieurs studios et appartements avec un jardin sur la mer. Economique et propres.
  • En continuant sur la baie, un peu plus loin mais dans le même style que le sunny garden avec ds appart et des studios, le Magda Hotel Apartments est une autre option a envisagée.
  • Enfin, plus loin de la plage (2km), coté montagne mais dans un bâtiment récemment rénové et tout le confort, Melissafarm Guest House est une option interessante au calme.

Il y a également quelques hôtels dans le village même mais cela n’est pas notre recommandation.

Comment se rendre à Epidaure

Le site d’Epidaure se situe en Argolide, le « doigt » le plus à l’est du Péloponnèse à environ 140km d’Athènes.

Aller en voiture à Epidaure

C’est certainement le moyen le plus simple si vous souhaitez pouvoir être libre de vos horaires et en profiter pour faire un tour. La visite d’Epidaure peut être couplée à celle du détroit de Corynthe, de la ville de Nauplie, de Hermioni et de Mycènes. Par ailleurs et si dormez dans le coin (ce que nous vous  recommandons) c’est la possibilité de vous installez ou vous le souhaitez. A Paleo Epidavros ou à Nauplie par exemple.

En voiture donc c’est environ 2 heures de route depuis Athènes. L’autoroute jusque Corynthe puis une bonne route mais sinueuse jusqu’au site antique.

Aller en bus à Epidaure

A vrai dire c’est un peu la galère. Il y a des bus quotidien pour le site depuis Athènes (2 par jours, 2h) et Nafplio (2 à 4 par jours, 45 min). Les bus vont jusqu’au site de juin à septembre. Le reste de l’année, ils s’arretent au café Tzani à 1,5km du site.
Enfin, le village dispose de lignes régulières KTEL vers Athènes et Nauplie. a voir

Si vous venez pour une représentation du Festival d’Athènes et Epidaure, il existe un bus au départ d’Athènes qui part de la station A “Kifissos”, situé sur Kifissou 100 (départ à 17h00 sauf pour quelques représentations). Prendre le billet au plus tard la veille en ligne ici (comptez une vingtaine d’euros A/R).

Il y a également des bus pour le théatre d’Epidaure au départ de Nauplie (départ 19h30),
d’Argos (19h), de Tolo (19h), et d’Archaia Epidavros (20h). Retour à la fin de la représentation.  Plus d’information sur le site de Ktel Argolide