Skip to content

Kalavrita, un village à visiter été comme hiver

Kalavryta est un charmant petit village de montagne (1674 habitants en 2011) et s’il est très agréable en été pour ceux qui cherchent un peu de fraicheur, le village est particulièrement animé en hiver alors qu’il est proche de la station de ski éponyme située 15 km plus haut sur le mont Chelmos.

En toute saison c’est un village qui a beaucoup à offrir: une riche histoire bien que tragique, une cuisine et des tavernes alléchantes, des activités de plein air en toute saison (randonnées et trekking, canoë et rafting, VTT…), un petit train qui fait la liaison avec Diakopto au bord de la mer et un environnement magnifique au coeur du parc national de Chelms-Vouraïkos qui est l’un des géoparcs mondiaux de l’UNESCO avec notamment les gorges de Voraikos, la grotte des lacs et de beaux monastères à visiter en toutes saisons.

Si Arachova, le village proche de la station de ski du Mont Parnasse est parfois considéré comme est le Mykonos de l’hiver (c’est un peu exagéré), Kalavryta est une excellente alternative avec une atmosphère moins frénétique et un environnement fantastique. Et pour avoir passé les fêtes de Noel sur les 2 destinations, nous préférons Kalavrita qui est plus agréabl. 

A un peu plus de 2 heures d’Athènes en voiture dans la région Achaïe (comme Patras ou la ville d’Aigion), Kalavrita est une destination idéale pour un WE ou même quelques jours.

Au sommaire

Un authentique village de montagne du Péloponnèse

Le cœur de Kalavryta est la rue centrale du 25is Martiou ou vous trouverez tous les commerces de la ville, restaurants, cafés, magasins de produits locaux et petites boutiques de souvenirs. Le tourisme s’est pas mal développé notamment le WE pour les visiteurs d’Athènes venus pour la journée mais cela reste agréable.

Si aujourd’hui Kalavryta est un village de montagne paisible dans un cadre idyllique, l’histoire du village est marqué par la violence d’abord pendant la guerre d’indépendance grecque, puis lors des guerres mondiales.
Le petit Musée municipal de l’holocauste rappelle en quelques salles [vue 360°] l’atrocité de la guerre, le terrorisme organisé par les nazis, les incendies criminels et pillages qui ont été commis dans le village. Il commémore le massacre de Kalavryta, un crime de guerre nazi perpétré par des membres de la Wehrmacht, le 13 décembre 1943 ou 1436 hommes âgés de 14 à 80 ans, soit 70 % de la population masculine du village fut exécutée (seuls treize hommes en réchappèrent). Le musée est ouvert tous les jours sauf le lundi, de 09h00 à 16h00.
Un peu à l’écart au dessus du village, un mémorial commémore les martyrs. C’est l’occasion d’une petite marche (15-20 minutes) qui offre un très beau panorama sur Kalavrita [vue 360°].

Kalavrita, le lieu idéal pour les activités de plein air

Kalavrita est au coeur du parc national de Chelmos-Vouraikos qui couvre 544 kilomètres carrés et comprend quatre zones Natura 2000 : le Mont Chelmos – la rivières Stygos ; les Gorges de Vouraikos ; la forêt esthétique de Kalavryta ; et la grotte de Kastrie.

En toute saison, la région une multitudes d’activités outdoor sont possibles. Bien sûr en hiver et si la neige est tombée, c’est surtout sur les pentes de la station de ski que vous serez.
Mais au printemps, en été et en automne, plein d’activités outdoor sont possibles. Vous pouvez consulter 4seasons Outdoor et Ride The Mountain qui proposent par mal de circuits et d’activités à Kalavryta et dans la région.

De la plus facile des randonnées qui va de Kalavrita au petit hameau de Zachlorou [vue 360°] et offre sur une heure un chemin le long de la rivière avec de jolies vues sur la forêt jusqu’à la traversée des gorges de Vouraikos, la région propose une multitudes de chemins de randonnées. Téléchargez la carte des randonnées ici.

En été, il est possible de se baigner au lac de Tsivlos (40km mais comptez une heure en voiture), une grande retenue d’eaux turquoises à 700 mètres d’altitude sur les pentes du mont Chelmos [vue 360°]
Si vous aimez l’eau, plusieurs rivières (Ladonas, Erymanthos, Aroanios, Vouraikos, Selinountas) permettent de faire du canoë-kayak et même du rafting. Descendre la rivière Ladonas est assez facile et possible même si vous êtes débutant, la ou naviguez sur l’impétueuse rivière  Erymanthos demande plus d’expérience.

Si la randonnée jusque Diakopto (24km, 6h de marche) est normallement interdite alors qu’elle emprunte les voies de chemin de fer (mais on croise quelques personnes qui descendent sur le trajet du train… le Kalavryta Mountaineering Club organise une traversée « panhellénique » des gorges de Vouraikos le premier dimanche de mai. Le train est alors stoppé pour la journée.

Les spécialités gastronomiques de Kalavrita

On trouve de délicieux produits à Kalavrita à commencer par la célèbre feta de Kalavryta (un produit AOP) que vous trouverez à la coopérative et dans la plupart des magasins du village qui jalonne la rue du 25is Martiou qui est piétonne. On trouve aussi dans les tavernes de bonnes viandes locales, notamment du sanglier, servies avec des trachanoto (semblable à un risotto mais avec du blé concassé fermenté) fabriqué dans le village ou des Gigantes, les fameux haricots secs géants de Feneos (AOP) en Corynthie.
Vous pourrez accompagnez votre repas d’une bonne bouteille de vin que vous aurez pris sur la route aux très bonnes caves Tetramythos Wines qui proposent des visites et dégustations tous les jours.
Enfin avant de quitter Kalavrita recherchez le miel biologique primé de Korys, toutes les délicieuses spécialités à base de châtaignes (au chocolat, au sirop, en confiture…), mais aussi les cerneaux de noix locales ou du thé de montagne récolté localement. Les bouchers ont également une saucisse locale au sanglier et aux herbes qui est particulièrement bonne (et que vous pourrez gouter dans les tavernes).
Vous trouverez du pain frais au levain à la boulangerie Xilofournos Apostolopoulos (en face de l’hôpital) et de très bon galaktoboureko (gateau au lait) ou des tyro Pita (feuilletés au fromages) chez Gri-Gri en face du musée 
Retrouvez toutes nos adresses sur notre liste google map

Le Monastère Mega Spileon (de la grande Grotte)

A mi chemin des gorges de Vouraikos, au niveau de la station du train Zakhorou, ce complexe monastique historique, niché à 900 mètres d’altitude se trouve à seulement 10 kilomètres de Kalavryta. Souvent surnommée la « Météore du Péloponnèse » , il semble attaché à la roche [vue 360°], tandis que le katholikon, la principale église du monastère, est littéralement creusé dans la roche.
Selon la tradition, le monastère fondé à l’époque byzantine  dans la grande grotte du mont Khelmos par les moines Siméon et Théodore de Thessalonique, à l’endroit où une icône de la Vierge Marie peinte par Luc l’Évangéliste a été trouvée  en 342 apres JC.
Détruit pas un incendie en 1934, il a été remplacé par un bâtiment de 7 étages bâti contre la paroi verticale. Dans le petit musée du monastère vous pourrez voir des manuscrits exceptionnels, des iconostases en bois, des icônes, des sections en marbre du katholikon original du monastère ainsi que plus de 3000 livres et d’autres artefacts religieux importants. Le monastère est ouvert tous les jours de 08h00 jusqu’au coucher du soleil. C’est impressionnant mais à vrai dire un peu décevant alors que la reconstruction à un peu dénaturé l’endroit.

La grotte des lacs

Située à une 17km de Kalavrita, à coté du village de Kastria, la visite de la grotte des lacs est une expérience interessante en particulier avec des enfants. L’endroit est assez unique avec une impressionnante succession de 13 lacs verts et turquoises (uniquement 3 sont accessibles) en terrasses et en cascade sur trois niveaux qui créent un décor de film fantastique.
C’est encore plus beau et impressionnant au printemps quand le volume des eaux est important, les lacs remplis et si vous pouvez vous retrouver seuls pour entendre l’eau glisser sur les stalactites et stalagmites.
Vérifiez au village mais la grotte est habituellement ouverte de 9h00 à 16h30 en semaine et jusqu’à 17h30 le week-end. Comptez 9€ (2022) pour une entrée adulte. Tel: +30 26920.31001

Comment se rendre à Kalavrita

Situé en haut des magnifiques gorges de Vouraikos [vue 360°], le village de Kalavrita est accessible par la route en voiture et en bus et par le train depuis Athènes via Diakopto.

En voiture depuis Athènes : Le village est à un peu moins de 200km d’Athènes et il est facile d’accès avec une grande partie sur l’autoroute Athènes – Patras (comptez environ 2h30)
En voiture depuis Patras : La station est à 80 km de Patras en passant par Chalandritsa et les routes de montagnes. La route par la côte est un peu plus longue (90km) mais plus rapide (prendre l’embranchement à Pounta vers Kalavrita)

En saison, il est également possible de prendre le bus pour rejoindre la station de ski. Les bus font bien sur un stop au village avant la station de ski. La liaison est assurée depuis Athènes et Patras en semaine et le WE pendant la saison et à la seule conditions que la station fonctionne (hors 25 décembre et 1er janvier). Nombreuses stations pour embarquer et retour possible le soir à 16h. Pour réserver: 210 5763935 (de 10h00-21h00 en semaine et week-end).

Enfin depuis Athènes, il est possible de réserver des excursions avec visites des principaux lieux d’intérêt.

Le petit train de Kalavrita

C’est assez rare en Grèce, un petit train relie le village de Diakopto sur le golfe de Corinthe (à coté de Pounta) au village de Kalavrita à 750m d’altitude.
Inauguré en 1896, c’est est le chemin de fer le plus montagneux de Grèce. C’est un voyage époustouflant dans un décor grandiose et une petite aventure surtout si vous êtes avec des enfants.
En un peu plus d’une heure sur une route parfois très escarpée, vous traverserez les gorges de Vouraikos franchissant plusieurs ponts et tunnels dans un train a crémaillère qui lui permet de s’agripper à la voie dans les passages les plus pentus (+10%). S’il est aujourd’hui principalement utilisé pour des circuits touristiques, c’est certainement l’un des itinéraires les plus beaux et les plus impressionnants de Grèce. S’il n’y avait qu’une chose à faire (à coté de la randonnée bien sûr), nous vous recommandons ce petit train qui est une expérience inoubliable.

Le train roule tous les jours été comme hiver avec deux allers retours dans la journée. Depuis Diakofto (9h52, 12H17, 15H07) et depuis Kalavrita (11H04, 13h37, 16h45). Vérifiez tout de même auparavant sur le site de Trainose ou sur celui d’Odontos. Il est conseillé en été ou fin décembre de réserver votre ticket en ligne (dans les menus déroulants sélectionnez Kalavrita et Diakopto) ou depuis n’importe quelle gare en Grèce car les places sont courues.

Les autres villages autour de Kalavrita

Si vous avez le temps, passez à Zarouchla, un village situé à 1 100 m sur le mont Krathis (35km de Kalavrita, comptez 1 heure de route). C’est un beau village de montagne au coeur de grandes forêts de sapins, châtaigniers et de pins noirs. C’est d’ailleurs une option alternative pour vous loger si vous venez en hiver alors que Zarouchla est seulement à 22 km de la station de ski. Zarouchla a commencé à attirer le tourisme après la rénovation de la tour Zarouhla, qui a été réaffectée en maison d’hôtes.

Plus a l’ouest ou au sud, vous pouvez passer par les villages de Vlassia, Kertezi et Kleitoria, chacun avec leurs tavernes et des grillades autour d’une place centrale, des cheminées chaleureuses, des poêles à bois et du tsipouro local. On aime aussi beaucoup le village de Plataniotissa (16km, 30 minutes de Kalavrita) avec son incroyable petite chapelle cachée dans un énorme platane [vue 360°] et ses 3 bonnes tavernes particulièrement agréables en hiver.

Citons également le petit village Planitero (25km de Kalavrita, 35 minutes) d’où jaillit le fleuve Ladonas au coeur d’une luxuriante forêt de platanes dans les montagnes. A côté des sources, des élevages de truites profitent de ces eaux cristallines. Vous pourrez les gouter dans les tavernes locales.

Ou se loger à Kalavrita ?

Le tourisme s’est rapidement développé et le village propose des hébergements en nombre et de tous niveaux de confort. Une douzaine d’hôtels pour la plupart récemment rénovés mais aussi des petites maisons ou chalets permettent de trouver son bonheur mais réservez en avance, notamment la semaine de Noël, si vous voulez venir pour les congés d’hiver.
Vous pouvez comparez les prix sur le site Booking ainsi que sur Airbnb.