Accueil > Les Cyclades > Koufonissi

Koufonissi, un petit gout de paradis alternatif au coeur des Cyclades

L’île de Koufonissi forme avec Iraklia, Schinoussa et Donoussa un mini archipel communément appelé Petites Cyclades entre Naxos et Amorgos. Quatre petites îles jusqu’il y à quelques années à l’écart du tourisme mais qui sont devenues à la mode et voient le tourisme se développer. C’est notament le cas de Koufonissia qui maintenant bien desservis par les ferrys voit sa population exploser l’été.
Mais la plus petite île habitée des Cyclades aux côtes paradisiaques reste un petit paradis qui attire notamment une population de jeunes Européens et athéniens branchés venus planter leurs tentes et gouter à l’ambiance toujours un peu alternative de l’île.

Le meilleur de Koufonissi

Koufonissia regroupe trois îlots : Pano Koufonissi le plus petit mais les plus peuplé, Kato Koufonissi presque désert mais également bordé de magnifiques plages et Kéros, classée au patrimoine archéologique national, un îlot inaccessible où l’on a retrouvé plus d’une centaine de statues datant du cycladique ancien (IIe et IIIe millénaires av. J.-C. ) à l’image de Délos.
Sauf si vous êtes venus planter votre tente, vous vous installerez à Ano Koufonissi, l’île principale où arrivent les bateaux. Avec son rythme lent et paisible, sans bus ni scooter, Koufonissi est une île ou l’on vient pour se ressourcer. Une toute petite île dont on fait le tour dans la journée et qui ne propose d’autres activités que la plage, les tavernes et la randonnée.

La Chora de d’Ano Koufonissi

Juste au dessus du port, la Chora est le seul vrai village de Koufonissi [vue 360°]. C’est un petit port de pêche traditionnel grec avec son phare et quelques tavernes de poissons. C’est dans le vieux quartier juste au dessus du débarcadère et dominé par l’église d’Agios Georgios, que l’on trouve la plupart des magasins et des restaurants, tandis que le nouveau quartier à l’est de la plage Ammos s’étend sur plusieurs centaines de mètres. C’est probablement dans ce coin d’ailleurs que vous trouverez les chambres offrant le meilleur rapport qualité prix.
La chora s’est développé ces dernières années pour accueillir le flot grandissants de touristes: chambres et hôtels, tavernes… mais le village avec ses superbes vues sur la mer jusqu’à l’îlot montagneux de Keros conserve son atmosphère paisible et insulaire [vue 360°].
C’est également au port que vous trouverez les bateaux qui traversent le chenal pour Kato Koufonissi (10 minutes de traversée) et ses magnifiques plages dont celle de Nero sur laquelle les free-campers viennent passer l’été dans une heureuse ambiance hippie.
Un peu au nord de la Chora, les petites baie de Loutro et de Parianos [vue 360°] abritent deux petits ports de pêche et un chantier naval (Karnayo) en modèle réduit, qui entretient les caïques. C’est l’occasion d’une petite marche le soir pour le coucher de soleil et de jolies vues sur Naxos.

Les plages d’Ano Koufonissi

Au delà de l’atmosphère particulière de l’île, ce sont les plages qui font la renommée de Koufonissia. Les meilleures sont celles à l’est de la Chora qui jalonnent la côte sud-est de l’ile face à Keros. Des taxi-boat assurent la liaison 4 fois par jour depuis le port mais les plages sont également facilement accessibles à pied en prenant la route qui longe tout le littoral de l’île.
La première des quatre grandes criques est celle de Fínikas ou Charokopou [vue 360°], un plage populaire auprès des familles à seulement quinze minutes à pied du port. Vient ensuite, Fanos fréquentée par une population plus jeunes venu profiter du sympathique beach bar qui domine la plage en saison. Fanos marque la fin de la route côtière pavée. En vélo il vous faudra grimper une belle petite colline pour rejoindre Pori ou prendre le chemin accidenté qui longe la côte mais qui est plus adapté pour la randonnée. On atteint ensuite Plata Pounda ou Italidha, une grande et magique plage de sable doré aux eaux translucides [vue 360°].
La côte est ensuite très découpée, sculptée presque découvrant les piscines légendaires de Koufonissi dont la fameuse Pisina ou Eye of the Devil une piscine naturelle profonde creusée au coeur de la côte. Venez tôt le matin en saison si vous voulez éviter la foule…
De là, le sentier contourne un promontoire rocheux jusqu’à Pori, probablement la plus belle plage d ‘Ano Koufonissi, une longue plage sauvage ceinturée de dunes et aux eaux toujours incroyablement transparentes [vue 360°]. Continuez 100m, de l’autre coté du promontoire pour les très photogéniques caves de Xilopatis [vue 360°].  On peut également rejoindre Pori depuis la Chora en suivant la route asphaltée qui traversent l’île.
Attention, la plupart des plages n’ont aucune ombre (quelques tamaris à Fínikas) aussi équipez vous un parasol avant de partir.

Les plages de Kato Koufonissia

Depuis le port de Chora, les bateaux traversent le chenal jusqu’à Kato Koufonissi (durée du trajet: 10 minutes). Une petite randonnée de 20 minutes vous enmène jusque la spectaculaire plage de Laki, dans une crique abritée baignée d’une eau turquoise translucide. Plus bas sur la côte, le bateau s’arrête également sur la plage de Nero [vue 360°] très populaire chez les free campers venus passé leurs vacances avec tout leur matériel de camping.
Une seule taverne sur l’ile, la
 Venetsanos taverna près de Laki. Equipez vous en conséquence en apportant avec vous de l’eau et une paire de chaussure convenable pour marche dans les rochers.

Koufonissi, une petite île qui se découvre à pieds

Trois chemins de randonnée permettent de découvrir Koufonissia sans trop d’efforts. Le chemin Hora – Pori (5km, 1h30) qui longe la mer permet de découvrir la moitié de l’île et ses meilleurs plages: la plage de Finikas, celle d’Italidha puis la Piscina, cette piscine naturelle aux eaux émeraude. Le sentier continue le long de la côte jusque la baie de Pori que vous passerez jusqu’au cap et la spot de Ghala. Une alternative Harakopou – Pori (1,4km, 30 min) qui bifurque au niveau de Fanos pour tracer à travers les broussailles et arbustes jusque la baie de Pori.
A Kato Koufonissi une randonnée (13km, 4h) qui vous promet une journée magique sur cet îlot en dehors du temps. La caique qui vous emmène vous laissera probablement dans a baie de Panaghia. Passé la taverne Venetsanos, le chemin de terre continue jusque la baie de Dhetis puis à travers les cèdres et les phrygana (les petits buissons épineux) jusqu’à une ancienne ferme, Lolantinis, peuplée de chèvres En continuant vous atteignez Nero beach avec ses palmiers et un point d’eau ou les chèvres viennent boire. C’est également la plage préférées de free campers. Reprenez le chemin jusque la plage de Pezoulia

Le top des choses à faire à Koufonissi

  • Terminez la soirée avec un cocktail à Scholio, un petit bar tout en pierre installé dans une ancienne école de 1852 sur la colline au-dessus du port. Le lieu reçoit régulièrement des concerts occasionnels et présente chaque été une exposition de photographie.
  • Passer la journée sur Kato Koufonissi et ses plages que vous découvrirez à pieds, avant de vous arrêter dans la super taverne de Venetsanos (la seule de l’îlot).
  • 10/10
    Plages et activités sportives - 10/10
  • 4/10
    Patrimoine historique et culturel - 4/10
  • 6/10
    Villages et arrière pays - 6/10
  • 7/10
    Authenticité - 7/10
6.8/10
Envoi
L'avis des visiteurs du site
5.57/10 (7 votes)
Quelques chiffres

Superficie: 26 km²  (xx km de littoral)
Longueur (Ano Koufonissi): 5,5 km, largeur: 1,5 km
Point culminant: 114m
Environ 389 habitants (2011)
Un port: xx
Aéroport le plus proche: Naxos

Les principales fêtes
  • 8 mai – Fête d’Agios Ioannis Theologos dans l’église éponyme tout au nord de l’ile

Comment aller à Koufonissia ?

Pas d’aéroport à Koufonissia En arrivant de France, vous devrez alors transiter en ferry depuis Athènes le Pirée (4h55) ou mieux à partir de Santorin (1h45) ou Mikonos (1h30).

En bateau, Koufonissia est également accessible depuis la plupart des îles des Cyclades: Schinoussa (20min), Iraklia (35min), Amorgos (Katapola 25min, Aegiali 1h10), Donoussa (1h05), Mykonos (1h45) Paros (1h35), Santorin (1h40), Folegandros (3h05), Syros (3h30), Ios (2h50), Milos (4h15), Sifnos (5h05), Serifos (5h25),
Depuis le Dodécanèse: Astypalea (1h25), Kos (3h05) et Rhodes (6h05).
Alors que le bruit courait de son arrêt, le légendaire Express Skopelitis Small Cyclades Lines qui effectue la liaison Amorgos – Donoussa – Koufonissi – Schinoussa- Iraklia – Naxos continue ses traversées cette année!
Les durées indiquées sont les plus courtes sur chaque trajet. Par ailleurs, certaines lignes peuvent ne pas être assurées hors saison.

D’une île à l'autre.
Vous pourriez poursuivre votre voyage sur l'une de ces îles

Restons en contact

Inscrivez vous pour recevoir une fois par mois maximum, un petit email avec nos dernières découvertes et nos bons plans sur la Grèce.

Merci pour votre inscription

Petit problème. Réessayez.