Lipsi, une petite île familiale à l’ambiance détendue et sereine

Lipsi (ou Leipsoi) est la plus grande et la plus peuplée des îles d’un archipel miniature au nord de Patmos.  Une petite île qui vécue longtemps uniquement de l’agriculture et de la pêche avant que les touristes ne découvrent le charme particulier de cette île ou la légende raconte qu’Ulysse succomba aux charmes de Calypso.

Le meilleur de Lipsi

Lipsi est d’abord et avant tout une île de détente. Une île calme et sereine idéale pour les familles avec des enfants alors que la plupart des plages de sables ont des eaux claires et peu profondes. Une île verdoyante qui offrent de beaux paysages parsemée des dômes bleus des petites chapelles qui rappellent que l’île dépend du monastère de Patmos depuis les temps byzantins. Une île ou la vie s’organise autour du petit port de son village principal, de ses jolies plages de sable et la découverte des baies et des criques abritées aux eaux turquoise sous les reflets des rayons du soleil.

La chora de Lipsi.

Située sur le côté sud de l’île, ce gros village s’étend tout au long de la longue promenade balnéaire qui longe le petit port surplombé par le dome de l’église d’Agios Ioannis, situé à côté de la place de la Mairie et le du petit musée du folklore ecclésiastique. Dans l’église, vous trouverez une icône de la Panaghia Mavri, la Vierge Noire, datant de 1500.
La ville a su garder un caractère authentique avec des maisons traditionnelles blanches au volets bleus traditionnelle de la mer Égée. On se retrouve le soir à la terrasse de l’une des ouzeris, devant laquelle sèchent des petites pieuvres tout juste sortie de l’eau et qui serviront de mézzé
Depuis le port, un petit service de mini bus ainsi qu’un taxi permettent en saison de rejoindre les principales plages de l’île.

Les plages de Lipsi

Abritée et attenante au village, Lientou est une plage de sable protégée très appréciée des enfants quoique sans beaucoup de charme alors qu’elle est bordée par la route. Les meilleures plages avec des enfants sont certainement Platis Gialos une large crique bordée d’une plage de sable fin avec des tamaris et la large baie de Katsadia à 30min à pied au sud du village qui ont l’avantage de proposer des tavernes.
Les deux plages de Koklakoura et Tourkomnima dans le sud sont deux plages de galets agréables et généralement calme. Pour vous y rendre, vous passerez devant l’église Panagia Tou Charou, la plus ancienne église de Lipsi datant de 1600  dont parle Jacques Lacarrière dans l’été grec. La tradition raconte que chaque année, le 22 août, se reproduit le même miracle : une fleur éclôt à l’intérieur de l’icône de la vierge noire. Une procession depuis l’église du village réunit tous les habitants et donne lieu à une grande fête qui dure toute la nuit sur le port.
Monodendri est une suite de petites criques au nord est de l’ile. C’est la plage préféré de nombreux nudistes qui viennent trouver ici un petit bout du monde.
Enfin Kimissi (probablement notre préférée) est une plage de galets généralement déserte (le bus ne vient pas ici) qui cache une petite chapelle dans laquelle vivait autrefois un ermite illustre de l’île. Un petit chemin de pierre rénové monte (compter 30 minutes) jusqu’à sa petite maison qui offre un panorama extraordinaire sur la mer et les îlots qui entourent Lipsi.

Il faut aimer les ambiances de groupe un peu bruyantes mais si cela ne vous rebute pas, embarquez sur le Rena 5 Island Cruise qui part chaque matin du port pour un tour de Tiganakia, Aspronissi, Macronisi, la chic Marathi et Arki cinq petites îles ou îlots qui offrent des spots de baignades inoubliables.

Le top des choses à faire sur Lispi

Quelques chiffres

Superficie: 17 km²  (35 km de littoral)
Longeur: 9km, largeur: 4km
Point culminant: 277 m
Environ 790 habitants (2011)
Un port: Lipsi (LIP)
L’aéroport le plus proche: Rhodes

Les transports pour Lipsi

Pas d’aéroport à Lipsi, on vient donc en bateau depuis Athènes via le port du Pirée (7h45) ou plus simplement en avion jusque Kos puis en bateau (1h50-4h15).
Lipsi est également accessible depuis Samos (2h35) qui dispose d’une petit aéroport également ainsi que depuis principales iles du Dodécanèse: Leros (20 min), Arki (20 min), Patmos (25 min), Agathonissi (25 min), Kalymnos (1h20), Kos (1h50), Symi (3h25) ou Rhodes (4h20).

Les durées indiquées sont les plus courtes sur chaque trajet. Par ailleurs, certaines lignes peuvent ne pas être assurées hors saison.

D’UNE ÎLE À L’AUTRE.
VOUS POURRIEZ POURSUIVRE VOTRE VOYAGE SUR L'UNE DE CES ÎLES

Hey, ne partez pas comme ça !

Inscrivez vous pour recevoir une fois par mois maximum, un petit email avec nos dernières découvertes et coups de coeur sur la Grèce.

Merci pour votre inscription

Petit problème. Réessayez.