Accueil > Les Cyclades > Donoussa

Donoussa, un havre de paix alternatif au coeur des Cyclades

Donoussa forme avec les îles de Koufonissia, Schinoussa et Iraklia un mini archipel communément appelé Petites Cyclades entre Naxos et Amorgos. Un peu en retrait au nord des trois autres, Donoussa est resté un petit havre de paix; un îlot de tranquillité et d’authenticité au coeur des Cyclades attirant essentiellement de jeunes grecs venus passer l’été en profitant de l’ambiance alternative de l’île.
La légende raconte que c’est ici que Dionysos cachât Ariane de Thésée après que ce dernier l’eu abandonné sur les côtes de Naxos. C’est ici que vous viendrez vous cacher de l’effervescence des îles au coeur de l’été.

Le meilleur de Donoussa

Si au coeur de l’été l’île est fréquentée par des touristes chaque année plus nombreux, Donoussa reste une destination idéale pour ceux qui recherchent la paix et la tranquillité. Pas de location de voiture sur l’île mais un petit bus qui relie les deux villages de l’île aux principales plages. Quelques tavernes, des chambres chez l’habitant, des chemins de randonnées, de belles plages de sable aux eaux claires, Donoussa est depuis toujours un refuge (où venait se réfugier les pirates sous la domination ottomane).

Stavros, Mersini, Kalotaritissa, les villages de Donoussa

La vie à Donoussa tourne essentiellement autour de l’agréable petit port de Stavros sur la côte ouest de l’île. Une soixantaine de maisons blanchies éparpillées sur une colline face à la mer, une très agréable plage de sable aux eaux turquoises et au loin les montagnes de Naxos font du village le coeur vivant de l’île ou l’on trouve la plupart des commerces et des hébergements (il y a même depuis quelques années un distributeur d’argent ATM).
La route qui longe la côte au sud vous emmène jusqu au village de Mersini, un hameau verdoyant et ombragée d’abricotiers, de pêchers et de figuiers. Ici se trouve une source (la seule potable de l’île) au pied d’un platane centenaire. Un peu à l’écart, la très belle église Agia Sofia offre un beau panorama et mérite la visite. De Mersini un chemin de terre vous enmène en 30 minutes jusque la plage de Livadi, peut être la plus belle de l’île.
La route se prolonge et redescends ensuite vers le nord jusqu’au minuscule village de Kalotatissa, d’un calme absolu, qui abrite également une petite taverne bien sympathique. A mi chemin, sur la côte orientale, la grotte de Fokospilia (littéralement, la caverne des phoques) est l’un des derniers refuges du phoque moine Monachus Monachus en Méditéranée. Difficile d’accès à pied, cette grotte n’est accessible que par bateaux via les petites excursions que vous trouverez au port.

Les plages de Donoussa

Si la plage de Stavros est très agréable [vue 360°], la plupart des visiteurs préfèrent la plage de Kendros une longue et très belle plage de sable (sans ombre) à une vingtaine de minutes à pied du village. C’est également sur cette plage en partie naturiste que de nombreux free campers (essentiellement grecs) s’installent pour faire du camping sauvage et passer l’été. La plage est également connue alors que l’épave d’un destroyer allemand de la Deuxième Guerre Mondiale à coulé près de la côte et peut être observée avec un simple masque.
Toujours sur la côte sud, un chemin (25-30 minutes à pieds) mêne du hameau de Mersini jusque Livadi, de notre point de vue la meilleure plage de Donoussa. Une grande plage en partie nudiste, idyllique avec des tamaris pour l’ombre.
Tout au nord de l’île, trois plages de sables autour du petit village de Kalotaritissa que l’on rejoint en bus ou à l’occasion d’une belle ballade. La plus belle est peut être celle de Trypiti, à environ 500 m du centre du villageSi vous y venez à pieds, pensez à prendre de l’eau et quelques provisions.
En haute saison, un taxi boat assure la liaison entre Stavros et ces plages et permet de découvrir chemin faisant la belle côte de l’ile.

Donoussa, une île que l'on découvre à pieds

Malgré la construction que l’on peut juger superflue de bouts de routes asphaltées (13km au total) qui viennent parfois quelque peu défigurer le paysage, Donoussa propose quelques sentiers muletiers qui sillonnent un paysage vallonné et aride et offrent de magnifiques points de vues sur les îles environnantes de Naxos, et Amorgos.
Pas de location de voiture sur l’île mais Donoussa est une île minuscule et que vous en aurez rapidement fait le tour:  le sentier le plus court ne mesure qu’un kilomètre et le plus long environ 4,5 km (compter 1h30-2h de marche).  Vous remarquerez surement leur abscence, on ne trouve pas de cigales sur Donoussa sans que la raison puisse en être expliquée.

Le top des choses à faire à Donoussa

  • Malgré sa petite taille, Donoussa a quelques savoureuses spécialités culinaire qu’il faut gouter. Le pastourmas, morceaux de porc séchés au soleil puis frottés avec des herbes et des épices. On trouve également le fameux patatato, plat de chèvre en ragout mijoté avec des oignons, ail, pommes de terres, tomates, et baies. Plus légers, les yiaprakia sont une farces de fenouil, de tomates de riz ou de blé boulgour enveloppée dans des feuilles de chou. Enfin l’Axomomizithra local est un fromage à pâte molle qui se marie parfaitement avec les câpres en saumure et le raki!
  • Prendre un café le matin ou un un coup en fin d’après midi chez To Kima, l’Ouzeri du port qui fait également office d’épicerie, de bureau de tabac et qui constitue un endroit idéal pour observer la vie du port et des pêcheurs.
  • Embarquer pour l’une des excursions en caique qui permette de découvrir l’ile par la mer et notament les grottes marine de Fokospilia (refuge des phoques moine de Méditerranée) et celle de Spilia tou Tihou près de cap Aspros au nord ouest de l’île avec ses impressionnantes stalactites.
Quelques chiffres

Superficie: 14 km²
Longueur: 6 km, largeur: 5 km
Point culminant: Mont Vardia (365m) et Papas (363m)
Environ 167 habitants (2011)
Un port: Stavros
Aéroport le plus proche: Naxos

Les principales fêtes
  • 15 août –  Stavros avec des orchestres, de la danse et des plats régionaux (« patatato » etc.)
  • 14 septembre – fête de Stavros
  • La chasse au trésor ».Il s’agit d’un jeu qui est fondé sur les traditions historiques et folkloriques selon lesquelles Donoussa était un repaire des pirates.
  • 27 juillet -La fête de l’hôtelier, le , dont le but est d’aider les visiteurs à connaître l’île au moyen des expositions photographiques et folkloriques.
  • 19 septembre – Fête de Sainte Sophia à Mersini

Les transports pour Donoussa

Pas d’aéroport à Dounoussa. En arrivant de France, vous devrez alors transiter en ferry depuis Athènes le Pirée (6h45) ou éventuellement de Naxos (1h).

En bateau, Donoussa est également accessible depuis la plupart des îles des Cyclades: Amorgos (Aegiali 35min, Katapola 1h10), Naxos (1h), Koufonissi (1h10), Paros (1h50), Schinoussa (1h55), Iraklia (2h15), Astypalea (2h20), Syros (3h)
Les durées indiquées sont les plus courtes sur chaque trajet. Par ailleurs, certaines lignes peuvent ne pas être assurées hors saison.

D’une île à l'autre.
Vous pourriez poursuivre votre voyage sur l'une de ces îles

Restons en contact

Inscrivez vous pour recevoir une fois par mois maximum, un petit email avec nos dernières découvertes et nos bons plans sur la Grèce.

Merci pour votre inscription

Petit problème. Réessayez.