Skip to content

Guide et conseils pour visiter Delphes

Niché sur les flancs du mont Parnasse, en harmonie avec une nature grandiose [vue 360°], Delphes (en grec Δελφοί) est l’un des sites archéologiques les plus importants de Grèce. Un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO situé à seulement 170 km au nord-ouest d’Athènes.

Ce sanctuaire panhellénique où parlait l’oracle d’Apollon était investi d’une signification sacrée, et il était au VI siècle av. J.-C. le véritable centre et le symbole de l’unité du monde grec.
C’est un site qui apporte un témoignage unique sur la religion et la civilisation de la Grèce antique.

Situé en Phocide, en Grèce centrale, facile d’accès depuis Athènes, la visite de Delphes est une excursion fascinante qui vous permet de découvrir un site grandiose et d’importance mais aussi de découvrir une autre facette de la Grèce que celle des îles.

Table des matières

Delphes, le centre et le symbole de l’unité du monde grec

A Delphes se trouvait le sanctuaire panhellénique d’Apollon, le dieu olympien de la lumière, du savoir et de l’harmonie. C’est un sanctuaire panhellénique alors que son importance et sa renommée concerne toute la Grèce. La renommée du sanctuaire dépassait d’ailleurs largement le monde grec. Les pharaons et les rois de Perse y consacrent des offrandes faisant de Delphes un des centres de spiritualité du monde grec. Les richesses qui s’y entassent sont considérables. Le sanctuaire et l’oracle se développèrent à partir du VIIIe siècle av. J.-C., et leur influence religieuse et politique s’accrut et s’étendit à toute la Grèce au VIe siècle av. J.-C

Le prestige exceptionnel de Delphes tient à son oracle qui parle à travers sa prophétesse, la Pythie. Peu de décisions politiques importantes étaient prises sans qu’elle ne soit consultée et la Pythie peut etre considérée à ce titre comme l’une des principales autorités sur les questions spirituelles et politiques de son tempsA ce titre Delphes constitue l’une des pierres angulaire de la civilisation grecque.

Delphes, le centre du monde

Dans la mythologie grecque, c’est à Delphes que deux aigles envoyé par Zeus, l’un depuis l’est, l’autre depuis l’ouest, se sont rencontrés, désignant ainsi Delphes comme le centre du monde. A cet endroit Zeus aurait laissé tomber l’omphalos, marquant ainsi le « nombril du monde » matérialisé par une pierre sacrée de forme conique. Vous pourrez en voir une lors de votre visite du site et dans le musée. 

La visite du site de Delphes

Il existe en réalité à Delphes deux sanctuaires distincts. Le plus grand et le principal au dessus de la route, consacré à Apollon et un plus petit en contre-bas réservé à “Athéna Pronaia” celle qui habite en avant du temple”.
 

La visite du site principal de Delphes suit la voie sacrée qui monte vers le temple d’Apollon et  le théatre. De part et d’autre de la voix sacrée se dressaient des monuments (Trésors, portiques, statues) offerts par les cités grecques pour abriter des offrandes ou commémorer des événements heureux. Les Trésors étaient des petits édifices consacrés au Dieu, comme des temples en miniature, dans lesquels on conservait des offrandes. Le plus remarquable de ces Trésors parmi les vestiges actuels est le Trésor des Athéniens qui se distingue alors qu’il est le seul bâtiment à avoir été intégralement reconstruit par les archéologues de l’École Française d’Athènes au début du XXe siècle.
On accède alors à une grande terrasse sur lesquels se trouvent les vestiges du temple d’Apollon [vue 360°]. C’était un grand temple rectangulaire qui comprenait six colonnes doriques en façades et quinze sur chaque côté.
Au dessus du temple se trouve le théatre antique de Delphes construit au IVe siècle et restauré au IIe siècle avant notre ère qui est magnifiquement conservé [vue 360°]. Le théatre et le stade au dessus [vue 360°] servaient tous les quatre ans pour les jeux pythiques dédiées au dieu Apollon. Ces compétitions de gymnastique, de lutte ou de chant sont comparables aux jeux olympiques, célébrés à la même époque au sanctuaire de Zeus à Olympie. Pour vous faciliter la visite, vous pouvez télécharger et imprimer le plan du site de Delphes.

Si vous avez le temps, vous pouvez également visitez le temple d’Athéna Pronaia qui se trouve au dessous du site principal (de l’autre coté de la route). Le site est particulièrement  connu pour son célèbre “Tholos”, un petit bâtiment circulaire situé à proximité immédiate du temple principal. Cette structure ronde construite en marbre possédait une colonnade corinthienne ainsi qu’un toit en forme de cône.

Le site de Delphes est un ensemble de vestiges exceptionnel est en parfaite harmonie avec son environnement naturel et l’on peut imaginer que cela participait de l’aura du lieu dans l’antiquité. Cette relation harmonieuse est demeurée préservée jusqu’à nos jours [vue 360°] et si vous avez la chance de pouvoir visiter Delphes en dehors de la foule, vous recentrez certainement cette part de magique qui habite les lieux.

Nos conseils pour la visite de Delphes

Quand visiter Delphes ?

Le sanctuaire de Delphes se visite en toute saison mais comme un peu partout en Grèce, les meilleures saisons sont le printemps et l’automne quand la chaleur n’est pas trop forte.

Visiter Delphes avec des enfants

Delphes est un site tout à fait adapter pour la visite avec des enfants (pas en poussette alors que le site est vraiment a flanc de montagne) C’est évidement possible et cela peut même être ludique si vous avez réviser quelques notions ne mythologie avant. Allez y le matin à l’ouverture pour éviter la chaleur.

Informations pratiques pour la visite de Delphes

Horaires d’ouverture: le site et le musée sont ouverts tous les jours : 08:30-15:30 (dernière admission 15.10). Le Sanctuaire d’Athéna Pronaia 8.30-17.00
Les horaires changent en basse saison (1/09) alors que la nuit tombe plus tôt aussi le mieux est de vérifier quelques jours avant votre visite sur le site officiel.

Le site et le musée sont fermés une bonne partie des jours fériés en Grèce. Pensez alors à vérifier sur le site officiel si vous avez prévu votre visite à ce moment.

Les billets se prennent uniquement sur place. Le billet combiné musée et site archéologique: Plein tarif : 12€, tarif réduit : 6 € (liste des tarifs réduits)
En basse saison du 01/11 au 31/03, le tarif est de 6 €
L’entrée est par ailleurs gratuite le 6 mars (en mémoire de Melina Mercouri), le 18 avril (Journée internationale des monuments), le 18 mai (Journée internationale des musées), le dernier week-end de septembre de chaque année (Journées européennes du patrimoine), le 28 octobre et chaque premier dimanche du 1er novembre au 31 mars.

Combien de temps faut il pour visiter le site? Comptez 1h30 à 2h pour visitez le site (ca monte) et une petite heure pour le musée.

Carte du site de Delphes

Carte du musée archéologique de Delphes

Visite guidée de Delphes

Le site de Delphes se visite très bien sans guide et de façon autonome. Cela vous permet de prendre le temps, d’aller à votre rythme et surtout de faire la visite avant ou après le passage des bus. Mais si vous ne voulez rien rater de votre visite et tout apprendre de l’histoire de Delphes et vous plonger dans la Grèce antique, il peut être rassurant de prendre un guide.

Comme sur l’ensemble des sites antiques, seuls les guides officiels, c’est à dire qui ont une license, sont autorisés à accéder au site. En saison, ils sont vite occupés mais vous pouvez réserver une visite ici.

Il est également possible de réserver une visite de Delphes au départ d’Athènes incluant le transport.

Le musée archéologique de Delphes

Le musée a été construit en 1903 à la fin de la grande campagne de fouilles de l’Ecole Françaises d’Athènes pour abriter les découvertes archéologiques de Delphes. Rénové et agrandi entre 1999 et 2003 pour offrir un espace d’exposition plus moderne et plus spacieux, c’est un agréable musée à taille humaine avec une scénographie ludique même si vous le visitez avec des enfants. Bien qu’il soit consacré exclusivement aux objets découverts sur le site de Delphes, il est, par sa richesse, l’un des quatre plus grands musées archéologiques de Grèce avec ceux d’Athènes et d’Olympie. Le musée est divisé en plusieurs galeries, chacune consacrée à une période spécifique de l’histoire de Delphes (voir le plan du musée archéologique). La collection est remarquable pour sa richesse et sa variété.  Elle comprend des offrandes faîtes au dieu Apollon par les cités, les tyrans ou les pélerins; des objets en bronze, des vases et sculptures découverts principalement dans les trésors et les temples. Les pièces les plus remarquables sont: Le Sphinx de Naxos : une colonne surmontée d’une statue en marbre du 6ème siècle av. J.-C. représentant un sphinx ailé. Un exemple d’Omphalos de Delphes, cette pierre en forme d’ogive considérée alors comme le nombril du monde. Une paire de kouroï archaïques, statues de jeunes hommes nus du 6ème siècle av. J.-C. Les Danseuses de Delphes, trois caryatides surmontant une colonne d’acanthes et qui devaient soutenir un trépied dont la cuve contenait un omphalos. Enfin l’aurige de Delphes, la statue en bronze d’un conducteur de char grandeur nature  est l’une des plus célèbres sculptures de la Grèce antique, et l’un des cinq seuls grands bronzes qui nous soient parvenus de l’époque classique (ecouter les secrets de l’Aurige, podcast 7minutes) Le musée archéologique de Delphes est un incontournable pour tous les amateurs d’histoire et d’archéologie qui donne un aperçu fascinant de l’histoire et de la culture de Delphes, ainsi que de la vie quotidienne des anciens Grecs. Une visite indispensable et qui peut se faire en 30 minutes.

Comment se rendre à Delphes ?

Aller à Delphes en en voiture

Delphes se trouve sur la E65, à une centaine de kilomètres au Sud de Lamia, et à 150km au nord-ouest d’Athènes. Si vous avez une voiture (ce que nous vous recommandons pour profiter de la région), vous pouvez rejoindre Delphes en empruntant l’ancienne route de Thèbes. Cela vous permettra de passer en chemin par le monastère byzantin d’Osios Loukas, classé lui aussi au patrimoine mondial de l’UNESCO

Ou se garer à Delphes ? Pas de vrai parking au abords du site. On se gare sur le bas coté de part et d’autre de la route ou un peu au dessus, là ou la route s’élargie.

Aller à Delphes en bus

Des bus relient quotidiennement Delphes et Athènes. Vous pouvez retrouver tous les horaires sur le site de Ktel Fokidas (moins de 20€).

De nombreuses agences proposent par ailleurs des excursions à la journée pour visiter Delphes depuis Athènes sur une journée. Si vous n’avez pas de voiture, pas de permis et pas envie de prendre le bus, cela peut être une option même s’il est toujours bien mieux de prévoir de rester une nuit pour découvrir la région de Delphes.

Ou dormir à Delphes ?

Il n’y a pas, et heureusement, de logement a proximité immédiate du site de Delphes. Les logements les plus proches sont dans le “nouveau” village de Delphes. Nouveau village alors que le village initialement construit à l’emplacement du site archéologique actuel (et qui s’appelait d’ailleurs Kastri) fut déplacé lors après les fouilles de 1892 et rebaptisée Delphes.
Ce gros village (900 habitants) est presque entièrement tourné vers le tourisme et si ce n’est les belles vues qu’il offre sur la plaine et le golfe de Corynthe, il n’a que peu d’intérêt (mais on trouve des chambres bon marché et si c’est votre critère principal vous pourriez trouver votre bonheur sur 
booking).
La plupart des logements sont un peu désuets (mais cela a également son charme). Nous en avons sélectionné deux que nous avons visités.

  • Le Kastalia Boutique Hotel pour ses chambres qui offrent des balcons avec vues vers la mer.
  • L’hôtel Arion pour les chambres qui offrent une vue imprenable sur les montagnes ou la mer (ce n’est pas le cas de toutes).
Mais si vous avez une voiture, le mieux est de vous installer un peu plus loin autour du village de montagne d’Arachova (10km) ou même au bor de la mer dans le village de Galaxidi (33km, 40 minutes).
 

Autour de Delphes

Le mont Parnasse qui abrite le site de Delphes offre selon la saison des opportunités de ski et de randonnée. Au sud sur le golfe de Corinthe,  Galaxidi et Nafpaktos sont deux petits ports pittoresques. Delphes est niché sur le Mont Parnasse et offre plusieurs destinations qui Le monastère d’Osios Loukas, un chef-d’œuvre de l’art byzantin et un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.