Quelles sont les meilleurs îles grecques pour le farniente ?

Si «Farniente» est un mot d’origine italienne, dérivant de fare niente «ne rien faire», il trouve tout à fait sa place en Grèce. Ici nous sommes dans un pays méditerranéen où le rythme de la journée est différent de celui que nous connaissons habituellement en France et où, pour exemple, le temps de la sieste est sacré.
Ainsi sur toutes les îles grecques et même sur celles qui sont les plus tournées vers la fête, vous pourrez trouver des endroits et des moments dans la journée à l’abri de l’agitation pour vous reposer et vous ressourcer.

Mais certaines îles ont un rythme plus nonchalant, il y règne une atmosphère particulière paisible et heureuse, comme si l’île tout entière était enveloppée dans une bulle bienheureuse et protectrice. Ce sont souvent des îles authentiques ou encore préservées du tourisme de masse.
Nous avons regroupé ici ces îles grecques dont le rythme, même l’été, nous a paru le plus doux et le plus adapté à une agréable paresse heureuse estivale. Alors si c’est le farniente que vous recherchez, prenez quelques livres avec vous (voir la sélection de livres grecs d’Anne), profitez en pour partager des parties de ταβλι (de backgammon) et changez votre rythme pour adopter le rythme grec.

Une journée à la grecque

La matinée, to proï en grec, commence tôt, vers 7h, notament l’été. C’est l’un des meilleurs moment de la journée quand la chaleur ne s’est pas encore installée. La nature se réveille (mais les cigales ne chantent pas encore!) et les habitants vaquent à leurs occupations. Cette longue matinée se termine par le messiméri, le midi, entre 13h et 15h ou l’on prend un repas assez léger.
Puis c’est le moment de la sieste, en général jusqu’à 17h. Cela peut être un peu surprenant la première fois, le pays semble plongé dans une bienheureuse léthargie et sauf dans les régions les plus touristiques, vous ne trouverez pas une banque ou un magasin ouvert.
A 17h, to apógevma, l’activité reprend (en gros jusqu’à 20h) avant le début de soirée, le « petit soir », to vradaki. C’est avec le matin un moment privilégié. On regarde le coucher de soleil à la mer, on marche le long du port ou sur la place du village. C’est l’occasion de se rencontrer, de discuter, de boire un verre entre amis après la journée.
La soirée, to vrádi, peut alors commencer et le repas débute généralement après 21h.

Restons en contact

Inscrivez vous pour recevoir une fois par mois maximum, un petit email avec nos dernières découvertes et nos bons plans sur la Grèce.

Merci pour votre inscription

Petit problème. Réessayez.